Social

Follow us

En discussion avec le demi-finaliste Sebastian Sandor

Sebastian Sandor

Le lundi 25 septembre 2017, 10 young chefs du Benelux concourront pour la finale S.Pellegrino Young Chef qui sera organisée en 2018 à Milan. Ces prochains temps, nous vous présenterons les 10 demi-finalistes Benelux. Cliquez ici pour en savoir plus sur le contexte des young chefs.

Sebastian Sandor (°17-08-1988, Pforzheim, Allemagne) travaille depuis septembre 2016 comme chef au restaurant De Pastorale (Reet). En 2014, ce chef allemand d’origine hongroise a obtenu son diplôme de la Paul-Kerchensteinerschule à Bad Überkingen en Allemagne.

Lors de la finale régionale du concours culinaire international S.Pellegrino Young Chef of the Year 2018, Sebastian préparera une « Truite de la Forêt-Noire âgée de 5 jours avec laitue, sarrasin, mimolette et huile de camélia ».

« L'inspiration pour ce plat m'est venue du jardin du restaurant De Pastorale. Nous cultivons nos propres salades, herbes, légumes, etc. Je voulais préparer un plat à base de salade, car je trouve que c'est un légume très sous-estimé. Tout le monde l’aime, mais aucun grand restaurant ne l'utilise fréquemment. En utilisant l'entièreté de la salade, je souhaite produire aussi peu de déchets que possible et lutter contre le gaspillage alimentaire. »

Quel est votre ingrédient secret?

« La salade de notre propre jardin et l'huile de camélia 2.0 de migino.be. À l'heure actuelle, je suis le seul chef au monde à utiliser cette huile. »

Pourquoi participez-vous à ce concours culinaire ?

« S.Pellegrino crée une plateforme pour montrer au monde que nous, les jeunes chefs, travaillons dur pour atteindre nos objectifs et que nous avons notre propre regard sur des ingrédients souvent simples. Je participe au concours car il s'agit d'une chance inespérée de rencontrer de nouvelles personnes et de grands chefs et d'en apprendre davantage sur leur philosophie et leur cuisine. »

Sebastian Sandor Signature Dish
Up

View in portrait mode.